Les centres généalogiques et quelques particuliers dépouillent de nombreux registres d’Etat Civil ou religieux, et les éditent sous forme de Tables Décennales, moyennant finances. De plus, les tables décennales sont tenues depuis 1793 dans les mairies. On peut même en consulter quelques unes via GENEABANK ou avoir une liste des dépouillements consultables sur Internet (mais j’ai oublié où). Ces tables, convenablement exploitées, vous permettent de travailler efficacement sans avoir à vous déplacer.

a) Dans HEREDIS, dresser par dizaine d’années et par type d’acte (naissance ou baptême, mariage, décès ou sépulture) la liste alphabétique des actes que vous recherchez . Ceci peut se faire en créant une liste paramétrée dans laquelle on recherche les notes contenant , par exemple, n1750 pour obtenir la liste des naissances dans la fourchette 1750 – 1759. C’est l’explication du travail assez fastidieux effectué au début de la méthode.
b) Consulter la table décennale à votre disposition, en ayant sous les yeux la liste correspondant à la dizaine d’années et au type d’acte.
c) Si la recherche aboutit, reprendre la saisie au niveau remplir les fiches HEREDIS (voir le chapitre La Connaissance Personnelle).
d) Après épuisement des tables décennales existantes (ou de vos finances), rendez-vous à la préfecture de votre département pour consulter les Archives Départementales.